La peau de chagrin

  J’ai une peau pourrie. 

Inutile de passer par quatre chemins ma peau mixte-mais-déshydratée de blonde m’en fait baver depuis l’adolescence. 

Un gynécologue bienveillant a néanmoins réussi à la sauver pendant près de 5 ans en me faisant ingurgiter Diane 35 tous les soirs.

Top efficacité sur moi mais le récent scandale des pilules dites de 3ème génération et le retrait de Diane des pharmacies françaises m’ont forcée à arrêter. 

Résultat retour de la peau d’ado en arrêtant la pilule et la grossesss n’a pas aidé (je ne sais pas ce qu’est le prégnant glow).

Il y a peu, Anne avait traité de ce sujet sur son blog et après avoir commenté son article, j’ai eu envie de parler de ce qui marche sur moi. Enfin ce qui réduit l’étendue du problème, plutôt.

  • De manière générale, je ne me maquille pas le visage. Je suis convaincue que malgré tout, cela bouche les pores et ne m’aide pas à avoir un peau saine.
  • Le matin, je fais le strict minimum. J’avais lu un article où Joëlle Ciocco, la gourou de la peau expliquait qu’il fallait fiche la paix à sa peau en début de journée. Je suis bonne élève donc je me contente d’un pschitt de Serozinc de la Roche Posay et en ce moment du fluide perfecteur de peau de Caudalie. C’est tout, avec juste un peu de tolériane teint sur les imperfections et les cernes.  
  • Le soir, ça se complique. Je ne me suis JAMAIS couchée non démaquillée, je dois dire que je ne supporte pas de ne pas sentir ma peau propre. Alors je passe d’abord un coton de Crealine H2O de Bioderma sur mon visage et mes yeux puis je fais un nettoyage profond avec la lotion Cetaphil. Cette lotion, c’est un peti bijou découverte sur le blog de Mathilde Lacombe mais qui est parfaite pour moi. Pas grasse, odeur neutre, nettoyage parfait, elle a tout bon. Après ça, j’applique au choix un peu de Triacneal d’Avène ou de Cicabio de Bioderma, deux crèmes qui traitent et réparent les peaux abîmées.  
  • Le week end, c’est détente, alors j’applique avec bonheur le serum « Le Week End » de Chanel qui exfolie en douceur et laisse une peau presque parfaite. 

J’ai bien envie désormais de tester les produits Kiehl’s vantés par Anne dans son article mais je me tâte : pourquoi changer une équipe qui gagne (ou du moins, qui perd un peu moins) ? 

Publicités
La peau de chagrin

2 réflexions sur “La peau de chagrin

  1. Joupette dit :

    J’ai moi aussi une peau compliquée : zéro acné à l’adolescence (chouette !) mais débarquement des problèmes de peau lors de l’arrêt de ma pilule à 27 ans (moins chouette)… J’ai même eu un furoncle sur la joue, so glamour ! J’ai tout essayé pour enrayer le fléau : pharmacie, dermato, mais rien n’y faisait. Finalement j’ai l’impression que ma grossesse a plutôt bien régulé le truc car je n’ai pratiquement plus de souci de ce côté là, si ce n’est un bouton de temps à autre que je traite localement avec un roll-on ou à l’aide du TriAcnéal le soir. Bon après je n’ai accouché que depuis trois mois et j’allaite encore, alors j’espère ne pas avoir de retour de bâton !
    PS : je rêve de tester le sérum Week-end de Chanel… 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s