Dans le mot grossesse il y a grosse…

  
Je viens de lire un article qui m’a rendue dingue sur le site de l’Express Styles. 

Cet article, intitulé « Comment bien vivre sa prise de poids pendant la grossesse ? » traite comme son nom l’indique des kilos de grossesse.

Sauf que dans le corps de l’article, on ne trouve qu’accumulation de clichés et discours malgré tout un poil culpabilisant pour les femmes qui sortiraient du rang.

Grosso modo, on nous dit que les femmes, en fonction de leur IMC ont une prise de poids idéale pendant la grossesse et qu’il est mauvais pour la mère et l’enfant de dépasser ce seuil fatidique. 

Parallèlement, on nous met en garde contre la « tendance » mummyrexie qui sévit malheureusement sur les réseaux sociaux et à cause de laquelle de plus en plus de femmes enceintes ne ressemblent même plus à des femmes enceintes tant elles s’affament et continuent de pratiquer un sport à haute dose.

Je ne sais pas si le but de cet article était de culpabiliser les femmes qui ne rentrent pas dans la fourchette du poids idéal mais en tout cas, il continue de véhiculer une image à mon sens hyper négative des kilos de grossesse.

J’ai déjà dit que je n’aimais pas voir mon corps changer. Je n’aime pas ça, non, mais je m’y résous et je supporte encore moins d’entendre qu’une prise de poids qui excéderait la « norme » serait une catastrophe pour la mère et l’enfant.

Certaines femmes ont beau ne pas faire d’écarts, ne pas avoir de pulsion, manger sainement et rester active, elles grossissent lorsqu’elles sont enceintes (scoop).

Ces femmes prennent plus des 10 kilos recommandés et oui, parfois elles en prennent le double sans mettre leur santé ou celle de leur bébé en danger. 

Nous sommes toutes inégales face à cette prise de poids et continuer à parler de « norme » en la matière me rend folle.

J’ai la chance heureusement d’avoir un gynécologue qui se contente de vérifier que je suis en bonne santé et que mon bébé l’est aussi, sans se focaliser sur une prise de poids jugée trop important vu les standards en vigueur.

Ce dernier m’a même dit, lorsque je lui ai parlé pour la première fois de mes inquiétudes quant aux kilos qui s’accumulaient, que dans le mot grossesse il y avait grosse et que ce n’était pas pour rien. 

« Votre corps réagit de cette manière parce qu’il en a besoin » m’a-t-il dit, « et tant que tout est normal sur le plan médical, les kilos ne m’inquiètent pas ».

Alors chère presse féminine, foutez la paix aux femmes avec leurs kilos, tout le monde se portera beaucoup mieux !

Publicités
Dans le mot grossesse il y a grosse…

7 réflexions sur “Dans le mot grossesse il y a grosse…

  1. Merci pour ce retour ! C’est gentil de prendre le temps de me laisser un commentaire. C’est vrai que j’ai du mal avec les injonctions faites aux femmes enceintes sur leur poids…c’est déjà suffisamment compliqué comme ça !

    J'aime

  2. Joupette dit :

    Mon gynécologue m’avait mise en garde en me disant qu’il ne fallait pas que je prenne trop de kilos et j’en ai pris un peu plus de 13 au final et il était content quand même !

    J'aime

  3. Chère La Fille de l’Est,
    Le but de notre article n’est en aucun cas de culpabiliser les femmes enceintes, encore moins de leur faire des injonctions! Il vise simplement à donner des conseils aux futures mamans pour qu’elles -et leur bébé- restent en bonne santé, quelque soit le nombre de kilos pris. C’est justement pour éviter que nos lectrices passent neuf mois fixées sur leur balance, ou se lancent dans un régime amincissant, que nous l’avons publié. En effet, « nous sommes toutes inégales face à cette prise de poids », et vous faites bien de rappeler qu’il n’y a pas de « norme » (mot que nous n’avons jamais employé). Néanmoins, il y a des recommandations médicales à suivre pour que la grossesse se passe au mieux, pour la mère et l’enfant.
    Cordialement,
    Mathilde Laurelli pour L’Express.fr/Styles.

    J'aime

    1. Chère Mathilde, merci pour votre commentaire. J’espère que cet article ne vous a pas paru trop agressif. J’ai réagi à la lecture de l’article sur l’Express Styles car j’ai eu l’impression que le titre n’était pas en adéquation avec le contenu. Vous me dites qu’il y a des recommandations médicales au niveau de la prise de poids durant la grossesse. C’est évidemment sûrement vrai mais ma propre expérience me fait dire que la prise de poids peut être un symptôme d’un problème médical qu’il faut alors traiter. Si elle ne l’est pas, si le poids pris n’affecte en rien la santé de l’enfant ou de sa mère, je ne crois pas dans ce cas qu’il faille dire aux futures maman que la prise de poids normale est de 12kg (c’est ce qui est indiqué dans l’article). Car lorsque l’on sort de cette case, c’est très culpabilisant alors même que la grossesse est un période déjà pleine de doutes et de questionnement. J’ai la chance d’avoir un médecin qui me laisse vivre car je suis en bonne santé et qui ne s’alarme pas des 15 kilos déjà pris. Et ça me semble normal ! J’ai eu l’impression peut être à tort que votre article avait pour but de dire aux futures mères : ne vous inquiétez pas, si vous suivez nos conseils vous ne grossirez pas trop. Sauf que, grossir fait partie de la grossesse, et qu’on peut aller à la piscine, manger sainement, et prendre plus de poids que notre fameux IMC nous le permettrait. Et ce n’est pas de notre faute. C’est aussi hormonal. J’aurai juste préférée lire un article où il était précisé ce point, rappelant que les kilos ce n’est pas le plus important. Merci encore pour votre commentaire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s